Comment APHLIS estime les pertes

APHLIS fournit des informations sur les pertes post-récolte en combinant d'un côté des estimations de pertes calculées à base de la recherche scientifique pré-existante avec, de l'autre côté, des observations locales. A cette grande échelle, il serait extrèmement coûteux d'obtenir les données de pertes par observation directe sur le terrain. APHLIS représente donc une vue d'ensemble précieuse au profit des chercheurs, praticiens et décideurs politiques sur les coûts actuels des pertes post-récolte en Afrique subsaharienne.et ses pays - ce qui leur permet de concentrer les efforts sur les cultures et régions pour lesquelles des interventions promessent un maximum d'impact. APHLIS s’est jusqu’ici concentré sur huit cultures céréalières – le maïs, le sorgho, le millet, le blé, l’orge, le riz, le teff et le fonio - dans les pays d’Afrique subsaharienne. Le projet APHLIS+ vise à élargir la gamme des cultures au cours des années prochaines.


APHLIS produit des estimations de pertes à base de deux types d'information - des profils de pertes post-récolte dérivés de la littérature évaluée par les pairs, et des facteurs saisonniers fournis par des experts locaux

Profils de pertes post-récolte ("PHL profiles"): Les pertes attendues – en pourcentage –  sont quantifiées pour chaque stade de la chaîne post-récolte, de la récolte au stockage et jusqu'à la vente au marché. Ces données de pertes sont extraites de la littérature scientifique et ensuite décomposées par culture, type d’exploitation agricole et type de climat (d'après la classification de climats de Köppen-Geiger) pour formuler ce que l’on appelle un profil des pertes post-récolte. Un tel profil fournit des chiffres de pertes en pourcent pour différentes cultures à travers la chaîne de valeur et sous différentes conditions. Les profils sont actualisés à mesure que de nouveaux documents et études sont disponibles.

Les facteurs saisonniers se rapportent aux conditions et pratiques locales qui sont susceptibles d'influencer les pertes dans des intervalles saisonniers ou annuels - notamment les conditions météorologiques, l'apparition de ravageurs, les conditions de séchage et la durée du stockage à la ferme. Les membres du réseau APHLIS recueillent ces données auprès de sources officielles (p. ex. les ministères de l’agriculture et les instituts de statistique) ou en s’entretenant avec des agriculteurs ou des vulgarisateurs. Ces données saisonnières permettent à APHLIS d'appliquer les chiffres de pertes pertinents provenant des Profils (PHL) en fonction des variations saisonnières, et de convertir les pertes relatives (%) en pertes abolues (tonnes).

À base du profil des pertes post-récolte et des données saisonnières, APHLIS estime les pertes de cultures céréalières aux niveaux provincial, national et régional.


Le site web APHLIS permet l'access libre à l'ensemble des estimations créées par APHLIS, ainsi qu'aux références bibliographiques et méthodologies.

Les estimations des pertes d’APHLIS sont disponibles sur notre site Web sous forme de tableaux de données ou de cartes. Pour toutes les estimations, le degré de fiabilité des chiffres des pertes est indiqué ainsi que les références bibliographiques.

L’outil de calcul PHL, version téléchargeable de l’algorithme utilisé par APHLIS pour calculer les pertes, permet aux utilisateurs de remplacer les valeurs par défaut d’APHLIS par leurs propres valeurs pertinentes (p. ex. pourcentage des pertes lors du stockage) et de produire des estimations des pertes au niveau géographique correspondant le mieux à leurs besoins. L’outil de calcul peut aussi être utilisé avec des données hypothétiques pour modéliser des scénarios hypothétiques.

Les estimations de pertes d'APHLIS se basent sur une recherche scientifique solide. La quantité d'ètudes scientifiques disponibles sur les pertes post-récolte est toutefois assez limitée, d'où les données sont partiellement incomplètes ou n'existent pas du tout. Dans ces cas, des études livrant des données pour des cultures ou des condittions (climatiques...) semblables sont appliquées. APHLIS est entièrement transparent en ce qui concerne la méthodologie de création des estimations ainsi que la littérature scientifique sous-jacente du modèle - les références bibliographiques des études utilisées pour calcluer les pertes sont indiquées avec les données. En plus, pour permettre à l'utilisateur d'adapter les estimations plus spécifiquement à la géographie et aux conditions données, APHLIS offre une version téléchargeable de l'algorithme - l'outil de calcluation PHL - à l'aide duquel les profils et les données saisonnières peuvent être modifiées pour créer des estimations personnalisées.