Le projet APHLIS+

Un défi majeur auquel est confrontée la communauté post-récolte est que les informations sur l’échelle et les impacts des pertes de cultures sont rares et très coûteuses à générer. Avec le concours de la Fondation Bill et Melinda Gates, APHLIS+ cherche à relever ce défi en ajoutant à son mandat de nouvelles cultures et des alertes sur les risques post-récolte, et en proposant des données et des informations à une échelle qu’il serait difficile d’obtenir au niveau du terrain.

La communauté internationale ne dispose pas d' institution unique spécialisée en collecte, analyse et distribution d’informations sur les pertes et les risques post-récolte. APHLIS s’en est approché pour ce qui est des céréales mais n’a pas encore été reconnu comme la référence absolue pour ce qui est de l’évaluation des pertes. Pour qu’il le devienne, il faudra mettre en œuvre une quantité considérable d’investissements et une puissante volonté afin d’étayer un partenariat mondial capable de générer et de promouvoir une large gamme d’informations sur les pertes – des informations précises, accessibles et faciles à utiliser. C’est là l’objectif d’APHLIS+.


Nouvelles cultures

En plus de l'intérêt continu pour les céréales, APHLIS+ se tournera vers les légumineuses (haricot, arachide et niébé), les racines et les tubercules (manioc, yam et patate douce), ainsi que les bananes et les plantains. Dans ce but, la recherche fondamentale est conduite pour créer de nouveaux profils de pertes pour les nouvelles cultures, et le réseau APHLIS d’experts régionaux est élargi pour assurer la collection des données saisonnières pertinentes. Comme il est nécessaire de développer de différentes méthodologies spécifiques à chaque culture, les estimations des pertes seront introduites progressivement. Vous pouvez vous inscrire pour être tenus au courant de l'introduction des nouvelles cultures.

Valeur financière et nutritive

Les estimations APHLIS des pertes post-récolte sont actuellement exprimées uniquement sous forme de pertes de poids sec. Dans le cadre d'APHLIS+ des recherches seront conduites pour ajouter aux estimations la valeur économique et le profil nutritif des récoltes perdues, reflétant l'importance croissante de ces deux mesures pour la prise de décision. Les estimations de pertes en valeur économique et nutritive couvriront et les pertes quantitatives et les pertes dues à la dégradation qualitative (p.ex. réduction des éléments nutritifs dans les fruits consommés, ou prix de marché réduits)

Modélisation améliorée et alertes

Une collecte des données améliorée et l’adoption d’approches de modélisation permettront à APHLIS+ de produire des estimations des pertes plus détaillées et plus précises. Elles permettront par ailleurs à APHLIS+ d’émettre des alertes sur les risques. Il s'agit en particulier du risque de contamination par l’aflatoxine suite au stress hydrique, et des prédictions d'années à risque de propagation du grand capucin, un important ravageur du maïs stocké. Ces alertes et prédictions seront disponibles sur le site APHLIS+ sous forme de cartes et d’alertes.

Ressource améliorée d'informations

APHLIS+ génère des mesures des pertes et des alertes de risques afin de soutenir la politique et la prise de décisions en direction d'une otpimisation de la réduction des pertes post-récolte. APHLIS+ doit donc être bien accessible et étroitement lié à la communauté post-récolte, p. ex. à travers la Communauté des Praticiens sur la réduction des pertes alimentaires (FAO). En tant que pôle d’information, APHLIS+ est au service d’un large public agricole et de développement, servant de ressource importante à quiconque impliqué dans la production agricole durable. Ceci a exigé la reconception de l’architecture du site Web et de l’interface utilisateur d’APHLIS afin de faciliter l’échange et l’interaction des parties prenantes multiples. Toutes les données et les modèles d’APHLIS+ resteront entièrement disponibles en libre accès.




APHLIS+ poursuit une approche multi-partenaires pour atteindre son objectif, à savoir accroître la conscience et la compréhension de l’ampleur, de l’emplacement et des principaux moteurs des pertes post-récolte pour une large gamme de cultures dans l’ensemble de l’Afrique subsaharienne. Finalement l’objectif est de permettre un ciblage stratégique des investissements dans la gestion et la réduction des pertes post-récolte et de soutenir la capacité des gouvernements et des bailleurs de fonds à coordonner des interventions pour accroître la productivité des petits exploitants agricoles. Si APHLIS+ n'est pas en charge de fournir des conselis et informations sur les meilleures pratiques de réduction en pertes post-récolte, APHLIS+ est à disposition pour établir des liens et partenariats avec les initiatives pertinentes pour faire avancer ce but.

Pour s’assurer de la pleine confiance de ses partenaires, APHLIS+ s’est doté d’un système de gouvernance fortement représentatif, qui comprend:

  • Un conseil technique chargé de surveiller la collecte des données et les méthodologies de modélisation, ainsi que de la conception des extrants, produits et services d’APHLIS+ ;
  • Un comité de direction chargé de surveiller le progrès des investissements et la planification.


APHLIS+ se déroulera de 2015 à 2020 avec le support de la Fondation Bill and Melinda Gates.